q Gras au niveau des tétons chez l’homme : Cause, Solutions

Tétons gras chez l’homme : aréoles gonflés

Vos tétons vous paraissent trop gros, enflés ? La taille de vos aréoles vous préoccupent ? Comme de nombreux hommes en France et à travers le monde, vous pensez souffrir d’une forme de gynécomastie, même légère ? Si vous souffrez de l’apparence de vos tétons, la suite vous intéressera certainement.

Gras au niveau des aréoles, pourquoi s’en préoccuper ?

Bien que la question puisse paraître évident, les hommes peuvent être fortement préoccupés et se sentir mal dans leur peau à cause d’une forme d’aréole qu’ils jugent disgracieuses, ou des tétons trop enflés à leur goût.

Souvent, ces personnes font attention à ne pas porter de t-shirt qui pourrait mettre en relief leur tétons gonflés. D’autres utilisent des gilets et vêtements de compression, pour aplanir l’aspect extérieur de leurs pectoraux. D’autres encore vont se pincer les tétons afin qu’ils se rétractent, comme au contact du froid, ou après la douche.

(C’est ce que je faisais, à chaque fois que je devais sortir en public…)

Tétons gras : est-ce à cause d’une gynécomastie ?

Il est naturel de se pencher sur la question de la gynécomastie. Vous avez probablement déjà épluché la moitié d’Internet au sujet de la gynécomastie, ce qui la provoque et ses traitements.

Toutefois, un doute subsiste : en êtes-vous atteint, et est-ce là la cause de vos tétons gras ?

Une chose est certaine, seule un médecin compétent sera en mesure d’identifier la cause de votre inconfort. En revanche, si vous êtes en surpoids, même léger, il se peut que des solutions s’offrent à vous.

La gynécomastie est une hypertrophie de la glande mammaire chez l’homme, d’un côté ou des deux.

Savoir si vous êtes atteint de gynécomastie

Il existe un moyen simple de savoir si vous êtes atteint de gynécomastie : appuyez avec deux doigts sur votre téton et la zone qui l’entoure. Dans les cas les plus courrants, vous devriez sentir une forme dure, sensible voire même douloureuse au simple toucher.

Si c’est votre cas, consultez immédiatement un médecin pour lui faire part de vos observations. Il sera le plus à même de vous prendre en charge et de vous proposer un traitement adapté, à base de crème ou de gel, par exemple.

Si, au contraire, vous pouvez appuyer plutôt fortement sans ressentir de boule dure en dessous, il ne s’agit alors probablement pas de gynécomastie.

Le toucher peut révéler des petites boules, une texture granuleuse mais non douloureuse. Ce sont les adipocytes, les cellules graisseuses responsables du stockage du gras.

Mais dans ce cas, s’il ne s’agit pas d’une gynécomastie, comment identifier d’où viennent les tétons gras, et comment y remédier naturellement ? Voyons quelques causes ensemble.

Vous êtes en surpoids avéré

La plupart des hommes confondent la gynécomastie avec une simple adipomastie, qui se traduit par une accumulation anormale de graisse au niveau des pectoraux.

Chez certains hommes et en particulier chez certaines ethnies, le gras va avoir tendance à s’accumuler principalement au niveau des tétons.

Dans votre cas, la solution est simple : vous devez impérativement réduire votre taux de graisse corporelle. Pour cela, il n’y a pas de solutions miracles. Cela se résume en trois points principaux :

  • Une pratique physique régulière

  • Une alimentation saine et hypocalorique

  • Une bonne hygiène de vie

Tous ces points sont détaillés dans notre guide complet de la perte de poids, que nous vous invitons vivement à lire.

Vous êtes « skinny fat »

skinny fat tétons gras

Sans réellement être en surpoids, vous n’êtes pas non plus très mince. Vos abdos ne sont pas apparents, et vous avez l’impression que vos tétons sont visibles lorsque vous portez un t-shirt.

Pour autant, vous n’êtes pas non plus considéré comme quelqu’un de gros. Au contraire, les gens disent de vous que vous êtes plutôt maigre.

C’est le cas de la plupart des hommes qui sont touchés par ce problème. Ici aussi, il existe des solutions naturelles à ce cas précis d’adipomastie.

La solution consiste à abaisser votre bodyfat à un seuil où vos abdominaux sont apparents. Encore une fois, cela demande certains efforts, mais le jeu en vaut largement la chandelle.

À lire : le guide de la sèche pour avoir un six pack en 8 semaines.

Vous êtes athlétique et mince

Dans le cas où vous êtes très sportif et que vous avez un taux de masse grasse faible, mais que vos tétons sont toujours enflés, vous avez plusieurs options pour vous débarrasser de votre graisse récalcitrante.

C’est un cas très rare, puisqu’en ayant un physique avec une masse adipeuse très faible (moins de 12 % de votre masse corporelle), la graisse récalcitrante devrait s’en être allée.

Toutefois, il est possible que chez certaines personnes, la région des tétons soient la dernière à s’en aller.

Vous pouvez alors avoir recours à différentes solutions invasives et non-invasives pour traiter votre adipomastie localisée, comme la cryolipolise ou la chirurgie esthétique.

La cryolipolise contre les tétons gras

La cryolipolise est l’une des solutions possibles. C’est un procédé qui requiert un appareil capable de faire chuter la température de vos tissus graisseux de manière importante. En aspirant la zone à traiter et en appliquant du froid à un seuil mortel pour les cellules graisseuses (adipocytes), ces dernières vont se « suicider » par un phénomène appelé apoptose.

En général, seul une à deux séances par côté sont nécessaires pour venir à bout des dernières graisses qui n’ont pas été éliminé par une bonne hygiène de vie et un physique athlétique.

Plusieurs séances peuvent s’avérer nécessaires dans des cas plus sévères.

La lipoaspiration pour réduire la taille des aréoles gonflées

La liposuccion est une technique bien connue et qui est radicale pour éliminer la graisse dont on ne parvient définitivement pas à se débarrasser.

Ceci dit, je ne recommande cette approche qu’en cas d’ultime recours.

Avant d’entamer des démarches pour subir une opération de chirurgie esthétique, posez-vous quelques questions simples :

  • Avez-vous tout mis en œuvre pour perdre votre graisse corporelle ?

  • Avez-vous atteint des taux de graisse corporelle très faible ?

  • Vos abdos sont-ils apparents ?

Si vous répondez non à l’une de ces questions, il vous reste encore du chemin avant de passer sur le billard.

Qu’avez vous à perdre ?

Adopter une bonne alimentation, faire du sport régulièrement et avoir une hygiène de vie saine vous seront bénéfiques, quoi qu’il arrive.

Et même si ces méthodes ne vous permettent pas de venir à bout de l’adipomastie qui vous dérange depuis toujours (ce dont je doute fortement), au moins vous serez vous transformé physiquement et mentalement, à vie !

Acceptez-vous comme vous êtes

Si malgré tout vos efforts vous ne parvenez pas à perdre le gras de vos tétons, mais que vous ne souhaitez pas passer par la case chirurgie, pourquoi ne pas apprendre à vivre avec ?

C’est vrai, après tout, de nombreux hommes sont dans votre cas. Et soyons honnêtes, même si cela présente un mal-être certain, c’est une affection qui reste tout de même inoffensive d’un point de vue de la santé.

Parlez de votre inconfort à vos proches, à votre conjointe ou à des amis proches, vous vous apercevrez probablement qu’il n’y a que vous qui le remarquez.

Comme pour de nombreux autres complexes, vous faites probablement une fixette sur un problème que vous êtes le seul à voir.

alexandre
Alex

Alex, 33 ans, je croyais souffrir de gynécomastie depuis mes 17 ans environ. Après avoir été énormément complexé, j'ai essayé de vivre avec.Après avoir consulté plusieurs médecins, il s'avère que je n'avais qu'une grosse adipomastie, résultat de mes années d'obésité. Je partage avec tous les hommes mes conseils pour passer au delà de sa gynécomastie graisseuse ou glandulaire.Attention : je ne suis pas médecin, et je ne donne ici que mon avis qui n'engage que moi.Consultez toujours votre médecin pour bénéficier d'un vrai suivi médical !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.