Gynécomastie ou Adipomastie : Comment les différencier ?

La gynécomastie et l’adipomastie sont deux types différents d’excès de dépôts graisseux dans la poitrine masculine. Tandis que la gynécomastie est causée par un déséquilibre entre les hormones œstrogènes et androgènes, l’adipomastie est une simple conséquence de l’excès de graisse corporelle. Dans cet article, nous vous en disons davantage sur ces deux affections, leurs similitudes et leurs différences.

Continuez à lire pour savoir tout ce que vous devez savoir sur la gynécomastie et l’adipomastie afin de pouvoir prendre une décision éclairée si vous pensez souffrir de l’une ou l’autre de ces affections, voire des deux (gynécomastie mixte).

Qu’est-ce que la gynécomastie ?

La gynécomastie est le terme médical désignant une augmentation du tissu mammaire chez l’homme. Dans la plupart des cas, elle est causée par un déséquilibre du rapport entre les hormones mâles et femelles : androgènes et œstrogènes. L’organisme réagit alors comme s’il s’attendait à produire du lait maternel et provoque une hypertrophie de la glande mammaire.

La chirurgie peut être utilisée pour retirer la croissance du tissu excédentaire. La gynécomastie est plus fréquente chez les adolescents et les hommes plus âgés. Elle est souvent causée par un déséquilibre hormonal, qui peut être lui-même issu de nombreuses causes : effets secondaires de certains médicaments, hormonothérapie, génétique, etc.

La gynécomastie peut également être causée par une consommation excessive d’alcool, une maladie du foie, un régime riche en sodium, l’utilisation de stéroïdes anabolisants ou encore le syndrome de Klinefelter. Les femmes enceintes ou qui allaitent peuvent également souffrir de gynécomastie en raison d’une augmentation de la production d’œstrogènes.

Qu’est-ce que l’adipomastie ?

L’adipomastie est le terme médical utilisé pour décrire l’excès de dépôts graisseux dans la région des pectoraux et des aréoles (tétons). Alors que la gynécomastie est causée par un déséquilibre entre les hormones œstrogènes et androgènes, l’adipomastie est simplement la conséquence d’un excès de graisse corporelle.

L’adipomastie est le plus souvent observée chez les hommes en surpoids et obèses et peut également se produire chez les personnes qui ont un régime alimentaire déséquilibré et ne sont pas physiquement actives.

Cela dit, il n’est pas rare de retrouver une adipomastie chez des personnes minces, sportives ou « skinny fat », en bonne santé, mais ayant simplement de la graisse récalcitrante localisée au niveau des « seins ».

La bonne nouvelle, c’est que l’adipomastie peut être traitée par une combinaison de régime, d’exercice physique, de compléments alimentaires adaptés et éventuellement de médicaments sous forme de gel ou de crème.

Cependant, si elle est causée par un problème de santé, le traitement de ce problème doit être prioritaire. Dans tous les cas, vous devriez consulter votre médecin rapidement pour en être certain.

Différences entre gynécomastie et adipomastie

Vous l’aurez compris, la gynécomastie et l’adipomastie sont deux affections très différentes même si elles se ressemblent parfois en apparence, sous un t-shirt par exemple.

L’une est principalement causée par un déséquilibre entre les hormones mâles et femelles, et l’autre est le plus souvent la conséquence d’un excès de graisse corporelle. Il n’est pas rare d’observer une adipomastie chez des personnes minces, voire athlétique. Il s’agit souvent d’un amas de graisse récalcitrante qui peine à partir.

De nombreux pratiquants de musculation pensent se débarrasser de leur adipomastie ou pseudo-gynécomastie en travaillant les pectoraux, sans succès.

Avec tous les efforts que le pratiquant mettra en oeuvre, un sentiment de frustration et d’échec peut naître. Heureusement, il existe des traitements naturels pour traiter l’adipomastie de manière efficace. Évidemment, sans une discipline stricte et beaucoup de cardio, peu de résultats sont à attendre.

Distinguer la vraie gynécomastie d’une gynécomastie graisseuse

La véritable gynécomastie se caractérise par un gonflement et un arrondissement du tissu mammaire, qui est souvent sensible voire douloureux au toucher. Si le gonflement est causé par un excès de graisse, le tissu mammaire sera mou, granuleux mais non douloureux.

Une technique utilisée par les médecins pour établir un examen rapide de la présence d’une gynécomastie ou non consiste à palper la zone avec deux doigts. Pour savoir si on a une gynécomastie, voici la marche à suivre :

  1. Allongez-vous sur le dos
  2. Levez le bras et placez votre main derrière votre nuque. Par exemple, levez le bras gauche pour examiner une gynécomastie sous le pectoral gauche.
  3. Pincez entre le pouce et l’index la zone sous l’aréole pour déterminer le type de tissu hypertrophié.
examen palpation gynécomastie
Source : https://www.revmed.ch/revue-medicale-suisse/2009/revue-medicale-suisse-198/evaluation-et-prise-en-charge-d-une-gynecomastie

 

Seul un médecin sera capable de distinguer efficacement le type de tissu au toucher (mammaire ou graisseux). Le tissu mammaire sera plutôt ferme, élastique au toucher, et peut être assez sensible.

Ces deux affections se traitent donc différemment. Là où il existe des traitements naturels pour lutter contre l’adipomastie, venir à bout de la gynécomastie de façon naturelle peut être plus difficile.

La meilleure façon de traiter la gynécomastie est d’identifier et de traiter la cause sous-jacente de l’affection. Si la gynécomastie est causée par un taux élevé d’œstrogènes, des médicaments sur ordonnance peuvent être utilisés pour ramener le taux d’œstrogènes à la normale, comme des gels et crèmes adaptés.

En revanche, il n’existe pas de traitement unique pour traiter l’adipomastie. Une fois encore, il est nécessaire d’analyser les causes de cette accumulation graisseuse localisée. Il peut aussi s’agir d’un déséquilibre hormonal, mais aussi de problèmes alimentaires, etc. Le traitement consistera donc plus souvent à adopter une diète saine et à faire de l’exercice physique adapté.

Comment traiter la gynécomastie ?

Les traitements de la gynécomastie font généralement appel à des médicaments pour abaisser le taux d’œstrogènes ou à une intervention chirurgicale pour retirer le tissu mammaire. Les médicaments qui peuvent être utilisés pour traiter la gynécomastie sont le tamoxifène, la spironolactone et le clomifène.

Chacun de ces médicaments agit en ramenant les taux d’œstrogènes et d’androgènes à la normale. La chirurgie pour enlever le tissu mammaire est une solution permanente au problème de la gynécomastie. Cependant, bien qu’elle soit remboursée par la sécurité sociale, elle est rarement nécessaire et est considérée comme une solution de dernier recours.

Si vous n’êtes pas certain d’être atteint par une adipomastie ou une gynécomastie, peut-être vaut-il mieux commencer par des traitements non invasifs et non définitifs.

Comment traiter l’adipomastie ?

Il existe plusieurs façons de traiter l’adipomastie, dont le régime alimentaire, l’exercice physique et les médicaments. Une alimentation saine peut aider à réduire la quantité de graisse dans le corps. Un régime riche en protéines et pauvre en graisses saturées est recommandé.

L’exercice régulier présente de nombreux avantages pour la santé et peut aider à réduire la quantité de graisse dans le corps en accélérant le métabolisme. La boxe, le vélo, la natation sont d’excellents sports pour augmenter sa fréquence cardiaque et brûler beaucoup de calories.

Nouveau : Gynecomastie.net met à votre disposition un forum à la disposition de tous nos lecteurs pour partager votre expérience et vos questions concernant la gynécomastie et l’adipomastie. Vous pouvez demander l’aide du forum pour savoir si, d’après les membres, vous avez une gynécomastie ou une adipomastie. Notez bien que les membres sont des bénévoles et que leur avis personnel ne peut en aucun cas se substituer à un avis médical. Les réponses des membres du forums ne devraient jamais être considérées comme des avis ou conseils médicaux. Consultez toujours votre médecin en cas de doute.

Alex

Alex, 33 ans, je croyais souffrir de gynécomastie depuis mes 17 ans environ. Après avoir été énormément complexé, j'ai essayé de vivre avec.Après avoir consulté plusieurs médecins, il s'avère que je n'avais qu'une grosse adipomastie, résultat de mes années d'obésité. Je partage avec tous les hommes mes conseils pour passer au delà de sa gynécomastie graisseuse ou glandulaire.Attention : je ne suis pas médecin, et je ne donne ici que mon avis qui n'engage que moi.Consultez toujours votre médecin pour bénéficier d'un vrai suivi médical !